LES QUESTIONS À SE POSER AVANT D'AMÉNAGER UNE (CO)LOCATION MEUBLÉE


Proposer un logement à la location, meublée ou non, n’est pas si évident qu’on pourrait parfois le penser. Les offres sont de plus en plus nombreuses et la concurrence est rude. Aussi, les locataires ont un regard très attentif et critique sur les biens proposés et se dirigeront vers ceux qui ont véritablement retenu leur attention. La déco a son mot à dire, c’est certain. Mais pas seulement… Il est également indispensable qu’un bien soit aménagé avec une réflexion particulière, optimisé, qu’il propose les services adaptés, et surtout qu’il se démarque des autres. Pas si facile à faire hein ?!

C'est pour cela que je vous propose aujourd’hui de nous poser ensemble les bonnes questions pour parfaitement aménager sa location meublée.




À QUI VAIS-JE LOUER MON LOGEMENT MEUBLÉ ? EST-IL ADAPTÉ AUX LOCATAIRES QUE JE RECHERCHE ?



Je vous arrête tout de suite, si vous envisagiez de faire l’aménagement et la déco de vos rêves dans votre logement locatif, c’est loupé. De toute façon, vous n’en profiterez pas ! Bon, même si vous avez tout à fait le droit d’imaginer une ambiance qui vous plaît, l’objectif est avant tout de se projeter dans les goûts et besoins des futurs locataires. Et surtout de le faire en fonction de ce que permet le logement.

Sa superficie, le nombre de pièces dont il dispose, leur distribution… mais également peut-être sa localisation, sa singularité, le coût de ses loyers… Tous ces éléments doivent permettre de donner des indices sur le profil idéal de vos futurs locataires.


Voici quelques exemples plus parlant :

  • La cuisine est particulièrement petite > les locataires feront-ils régulièrement la cuisine ? Une famille risque de répondre oui, des étudiants ou vacanciers de passage, certainement moins…

  • Il y a une seule salle de bain avec WC intégrés > ça ne posera probablement pas de problème pour une famille avec deux enfants mais en serait-il de même pour des étudiants ?

  • La chambre fait tout juste 9m2 > faut-il choisir d’intégrer un grand placard à tout prix ou préférer mettre en avant un aménagement plus épuré ? En location longue durée, on optera clairement pour la première option ; pour des vacanciers, une chambre type hôtel sera sans doute plus séduisante.

Finalement, c’est un peu comme si on jouait au quizz "dis-moi quel logement tu as, je te dirai quel locataire il te faut".





COMMENT ME DÉMARQUER DES AUTRES BIENS MEUBLÉS À PROXIMITÉ ?



Lorsque l’on propose un bien vide à la location, il est important de mettre en valeur les volumes, la luminosité naturelle, les rangements intégrés, les finitions par des matériaux de qualité, …

On fait donc souvent le choix de teintes neutres afin de plaire au plus grand nombre et ainsi permettre aux futurs locataires de se projeter dans l’appropriation de leur logement.


Dans le cas d’une location meublée, je dirais que l’on part à l’opposé. On cherche à attirer l’attention, à créer la différence, pourquoi pas à provoquer le coup de cœur.

Lors de l’aménagement du bien, voire de sa rénovation, on imaginera ce qui pourra marquer sa singularité. Bien sûr, il ne s’agit pas d’installer une décoration trop atypique qui risque de ne pas plaire à tout le monde. Mais il faudra malgré tout assumer des partis pris et les mettre en avant.


Encore quelques exemples :

  • Le logement bénéficie d’une hauteur sous plafond exceptionnelle ? Pourquoi ne pas peindre le plafond dans un bleu nuit ou installer une suspension XXL ?

  • L’entrée est un couloir très (trop) long et étroit ? On maximise les solutions de rangement indispensables à toute famille ou colocataires pour transformer ce défaut en atout.

  • Les chambres de cette future colocation étudiante sont grandes mais il n’y a qu’une pièce d’eau ? On étudie la faisabilité de créer une mini salle d’eau dans chacune des chambres pour en faire des suites parentales.




QUEL AMÉNAGEMENT POUR UNE LOCATION MEUBLÉE ? PLUTÔT "PAGE BLANCHE" OU "REMBRANDT" ?



Venons-en au cœur du sujet : quel aménagement et quelle décoration installer alors qu’on ne connaît pas (encore) les futurs locataires, ni leurs goûts, ni précisément leurs besoins. Et la réponse varie beaucoup en fonction du type de location que vous allez faire.

Alors, détaillons tout cela ensemble…


POUR LES LOCATIONS MEUBLÉES DE COURTES DURÉES, TYPE LOGEMENT DE VACANCES.

Il est recommandé de proposer une décoration poussée en racontant une histoire au fil de la visite.

On peut par exemple s’imprégner du lieu où le bien se trouve pour orienter la décoration : on n’invente rien, esprit bord de mer à Concarneau, esprit chalet à Val Thorens… Fait avec goût et un peu de créativité, on ne tombe pas nécessairement dans le vu et revu, mais surtout on répond aux attentes de projection des vacanciers.

On peut également prendre un tout autre parti esthétique, ce qui permettra de créer d’autant plus la différence d’avec les autres biens proposés aux alentours.

En termes d’aménagement, on se projette dans les besoins (même temporaires) des habitants : dans un appartement à la montagne, on pense au lave-linge/sèche-linge combiné pour permettre aux vêtements de sécher rapidement ; dans une maison de bord de mer, on peut notamment penser à un sas dans lequel entreposer serviettes mouillées et autres accessoires de plage ; on peut notamment penser à une table extensible selon que les vacanciers sont nombreux ou en petit comité ; pas forcément besoin de beaucoup de rangement dans la cuisine, mais l’électroménager est important malgré tout.

Petite astuce : il peut être intéressant de saisonnaliser la déco (cf. l'article "8 astuces pour ne pas se lasser de sa déco") pour attirer les vacanciers à chaque saison. Une décoration bord de mer c’est super agréable… l’été, mais beaucoup moins attirant si on vient passer Noël en Bretagne… dans ce cas, on n’hésite pas à ajouter des petits éléments qui réchaufferont l’ambiance et donneront l’esprit "cocooning" que les vacanciers rechercheront après avoir passé une journée entière dans le froid.




POUR LES LOCATIONS MEUBLÉES DE COURTES DURÉES, PLUTÔT DESTINÉES AUX PROFESSIONNELS.

L’ergonomie et la fonctionnalité seront des critères de choix. La personne, souvent seule, souhaite les services de l’hôtel en bénéficiant de la tranquillité du logement individuel. Aussi, il est important d’installer une ambiance réconfortante dans laquelle on se sentira à l’aise avec tout le confort nécessaire : une grande TV, tout l’électroménager utile (bouilloire, micro-onde, machine à café, mini four, petit lave-vaisselle, petit frigo) afin de lui rendre le quotidien plus facile. Ne l’oublions pas, le locataire est là pour bosser, pas pour faire le ménage ! S’il n’y a pas la place nécessaire, on peut faire l’impasse sur le lave-linge.

Quant à la décoration, elle vient généralement en second plan ; quoi que… On a tout de même envie d’avoir l’impression de se sentir comme à la maison lorsqu’on est éloigné de chez nous pendant une semaine ou plus.

Petite astuce : mixer le style "chambre d’hôtel" et le style "comme à la maison" en proposant des espaces ouverts (chambre/salle de bain - cuisine/salon), une chambre épurée, très design, avec peu de rangement et on retrouve malgré tout le canapé douillet face à la TV pour se regarder notre série favorite après une grosse journée de travail.





POUR LES LOCATIONS MEUBLÉES DE LONGUE DURÉE, DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS.

Le rangement, la facilité d’entretien, la fonctionnalité sont primordiaux pour une colocation étudiante ; la distribution des pièces a également une grande importance : il est préférable de proposer plusieurs pièces d’eau, une chambre spacieuse par personne (où installer un bureau, un lit, un dressing, au minimum) et une pièce de vie agréable pour que tous puissent se retrouver dans des moments conviviaux.

En termes de décoration, on peut laisser libre cours à notre imagination ; on peut jouer sur une ambiance vintage, très tendance chez les jeunes ; l’avantage est qu’avec le vintage on peut trouver du mobilier d’occasion, histoire de jouer l’utile à l’esthétique !

Petite astuce : installer l’esprit "auberge de jeunesse" dans le logement en mettant pourquoi pas une ardoise dans la cuisine pour se passer des petits mots quand on ne se croise pas, aménager un vestiaire avec des rangements séparés dans l’entrée pour que chacun y entrepose ses affaires, multiplier les assises dans le salon, ouvrir la cuisine sur la pièce de vie pour maximiser l’ambiance conviviale.


POUR LES LOCATIONS MEUBLÉES DE LONGUE DURÉE, DESTINÉES AUX FAMILLES.

Même s’il est plus rare de proposer du meublé à des familles, l’occasion peut se présenter et là encore il est très important de proposer un aménagement approprié. La facilité d’entretien, la capacité de rangement ainsi que l’ergonomie globale des pièces sont les critères principaux à prendre en compte.

On pense au mobilier sur-mesure qui permettra toujours plus de rangement adapté spécifiquement à l’espace ; on maximise également les rangements dans chacune des chambres, ainsi que dans la cuisine, la salle d’eau. Et on laisse autant que possible le salon respirer afin que la famille puisse prendre ses aises.

En termes de décoration, on reste sur des ambiances mixtes pour les chambres, on choisit du mobilier qui s’adapte à plusieurs tranches d’âge. Pour le salon, on ne fait pas de parti pris tranché, on reste sur un style contemporain qui plaira au plus grand nombre.

Petite astuce : pour créer le coup de cœur recherché, on mise sur le petit plus auquel les habitants ne penseraient pas pouvoir se permettre mais qui apportera une vraie plus-value : une buanderie par exemple, une douche ET une baignoire dans une seule salle d’eau, ou une suite parentale. Bref, un petit plus qui apporte un véritable cachet.



Maintenant, il n’y a plus qu’à ! Vous savez tout, ou presque, pour aménager une location meublée qui fera sensation à coup sûr.